Aujourd'hui : Vendredi 22 Septembre 2017
Ardenne Métropole, communauté d'agglomération.

Vous êtes dans : Accueil > L'Agglo Pratique > Cadre de vie / Déchets > La filière de traitement des déchets

La filière de traitement des déchets

FILIÈRE DE TRAITEMENT DES DÉCHETS

Le centre de tri :
Après avoir été collectés, les déchets recyclables (emballages et papiers) sont réceptionnés en centre de tri. Là, ces déchets subissent un second tri (après celui que nous faisons à la maison) : ils sont séparés par matière (acier, aluminium, papier, cartonnettes, plastiques, briques), puis sont conditionnés sous forme de balles.

La principale étape de tri est effectuée à la main, par des agents expérimentés, qui séparent les différents matériaux et enlèvent les erreurs de tri. Une fois triés et conditionnés, les déchets rejoignent enfin les usines de recyclage adaptées.

© Cabine de tri manuel - Valodéa

La Communauté d’Agglomération utilise maintenat le centre de tri de grande capacité rue Camille Didier, qui succède aux deux centres de tri de Charleville-Mézières et de Fumay, tous trois gérés par le syndicat départemental de traitement des déchets VALODEA.
Ce nouveau centre de tri de grande capacité est capable d’accueillir tous les déchets triés ardennais www.valodea.fr

 

Le centre de transfert
Le centre de transfert, qui fonctionne comme un centre de regroupement des déchets, est un maillon important de la filière de valorisation des déchets : les bennes de collecte y déversent quotidiennement les déchets collectés au domicile des usagers.

Ce centre est géré par le Syndicat de Traitement des Déchets Ardennais : VALODEA. Un système de pesée et d’enregistrement permet de connaître précisément la quantité de déchets amenée.

A partir de ce site et en fonction du type de déchets concernés, des semi-remorques partent ensuite :

  • Pour les ordures ménagères (hors tri) : vers le centre d’enfouissement d’Eteigniere, appelé aussi Centre d’Enfouissement Technique : CET
  • Pour les déchets triés : vers le centre de tri de grande capacité pour les collectivités qui en sont géographiquement éloignées.

 

La station de compostage de Chalandry-Elaire
Les déchets verts (tontes, branchages, etc.) collectés sur le territoire de la Communauté d'Agglomération sont acheminés vers la station de compostage de Chalandry-Elaire. Dans cette unité, les déchets verts sont broyés et transformés en compost. Cette unité de compostage permet d’éviter d’enfouir nombre de déchets verts qui sont valorisables et réutilisables et de fait, qui ne méritent pas d’être enfouis comme de vulgaires ordures ménagères.

Centre d’enfouissement Technique des déchets d’Eteignières

© Centre d'enfouissement d'Eteignères - Valodéa

Il existe dans les Ardennes, deux centres de stockage des déchets ultimes (anciennement appelés centre d’enfouissement de classe 2), l’un situé à Eteignières, au nord du département, (exploité par la société ARCAVI), l’autre, situé à Sommauthe, au sud-est du Département (exploité par la société Sita-Dectra). Ces deux centres ont permis l’enfouissement d’un peu moins de 105 500 tonnes de déchets ultimes en 2008).
A l’arrivée sur l’un des deux centres de stockage, les déchets sont contrôlés afin de vérifier leur conformité avec les critères d’admission. Quand le chargement est accepté, ce dernier est pesé sur un pont-bascule, donnant lieu à l’émission d’un bordereau de suivi précisant la date, l’heure, le tonnage, la nature du déchet, ainsi que son producteur.
Les déchets sont ensuite vidés dans une alvéole, compactés pour réduire les risques d’envol et permettre un meilleur remplissage.

Le respect de l’arrêté ministériel du 9 septembre 1997 implique :

  • La reconstitution de la barrière géologique,
  • Le drainage des eaux souterraines sous-jacentes et des eaux superficielles,
  • L’évacuation gravitaire des lixiviats et leur traitement
  • L’installation d’une couverture semi-perméable
  • Le contrôle des rejets,
  • La surveillance des eaux souterraines et superficielles.

Depuis 2002, la mise en décharge ne doit plus servir qu’à stocker des déchets ménagers ultimes. Ne peuvent donc être enfouis :

  • Que les ordures ménagères résiduelles collectées en porte à porte,
  • Les encombrants et le tout-venant issus des déchèteries,
  • Les gravats issus des déchèteries lorsque leur qualité empêche leur valorisation,
  • Les ordures ménagères de la Communauté d'Agglomération, de par son étendue géographique, sont enfouies au CET d’Eteignières pour la partie Carolomacérienne et à Sommauthe pour la partie Sedanaise.

Pour en savoir plus sur le traitement des déchets et les activités du syndicat de traitement des déchets ardennais VALODEA, cliquez sur le lien suivant : Valodea

eZ publish © Inovagora